Et si on « portait » notre enfant ? [Interview]

Voici l’interview de Maryline, monitrice de portage, qui va nous en apprendre un peu plus sur le portage, ses bienfaits, ses avantages, ses inconvénients et s’il faut/comment choisir par rapport à d’autres moyens de « transport » pour nos bébés et bambins…

Dis-nous, Maryline, c’est quoi, le portage ?

Le portage, c’est plein de choses.

Tout d’abord, c’est physiologique, et il est important que le portage soit adapté physiologiquement au bébé, c’est-à-dire qu’il permettre de le transporter en position physiologique, ou en tout cas, dans une position naturelle, quasiment accroupie, avec les membres regroupés.

Ensuite, les bébés se sentent réconfortés lorsqu’ils sont portés car ils sentent notre odeur, et les parents se sentent également confortés dans leur rôle puisque cela créé du lien avec leur enfant. Pour les mamans qui allaitent, le portage est très bénéfique car la proximité entre maman et bébé permet de booster la lactation.

Le portage, c’est aussi s’adapter à bébé. S’il est plus ou moins tonique, ou en fonction de la situation, on pourra choisir un moyen de portage qui sera adapté et dans lequel bébé se sentira en sécurité.

A partir de quel âge peut-on porter ?

Si les parents sont en forme, on peut porter bébé dès la naissance (faire attention particulièrement à la maman). On ne mettra pas bébé dans n’importe quoi par contre. On préfèrera les écharpes de portage car elles viendront s’adapter à bébé et non l’inverse. Mais il existe quelques porte-bébé qui peuvent être utilisés dès la naissance (Neobulle, Embrace, Limababyflex). Attention tout de même à l’écartement des jambes qu’il ne faut pas forcer. En fonction du gabarit de bébé, il est possible d’utiliser les porte-bébé dès 3 ou 4 semaines. Et on peut porter jusqu’à ce qu’on ne puisse plus, sur le ventre et sur le dos.

A savoir que les écharpes en tissu « tissé » permettront de porter bébé plus longtemps que celles en tissu extensible type « jersey » qui auront un effet rebond avec les bébés plus lourds et seront donc moins confortables tant pour le parent que pour le bébé.

Le sling est-il un bon moyen de portage ?

Le sling est un moyen de portage asymétrique, dont le tissu (fluide ou tissé) va venir reposer sur une épaule du porteur. Il faut un peu de technique pour réussir à bien placer l’anneau du sling (ne pas tirer vers le bas par exemple, mais bien tirer tranquillement pli par pli en rayons). C’est un type de portage que l’on peut utiliser dès la naissance également, jusqu’à ce qu’on ne puisse plus car on sent que bébé est trop lourd pour nous. C’est un moyen de portage assez apprécié par les papas car il est facile à enfiler, puisque le nœud est déjà fait, comme l’écharpe du Maire ou de Miss France, et il n’y a plus qu’à ajuster le tissu.

Peux-tu nous dire quels sont les inconvénients du portage ?

Si on a un bébé qui a du reflux (RGO), il peut se tendre et cela peut surprendre et être stressant pour nous, voire dangereux pour lui. Il faudra essayer différents moyens de portage pour voir ce qui lui conviendra le mieux, voire passer sur un préformé (mei-tai) dans lequel bébé pourra être plus soutenu. Une monitrice de portage peut vraiment aider sur ce point.
Par ailleurs, si l’un des parents a des problèmes de dos, c’est mieux d’éviter de porter en sling car l’asymétrie peut être gênante. Il faudra rechercher un moyen de portage qui va bien répartir le poids de bébé sur les épaules.

Bien sûr, si l’on porte bébé, il faudra être vigilant d’un point de vue sécurité pour ne pas risquer de tomber : pas de vélo avec bébé en écharpe, ou alcoolisé…

Est-ce que si on fait du portage, on ne doit plus utiliser de poussette ?

Non, on n’est pas obligé de se limiter à un seul « objet » pour transporter les enfants. Porte-bébé ou poussette, en fonction du besoin, du jour, on peut choisir l’un ou l’autre. On fait comme on veut, on peut pratiquer les deux. Ce qui est bien avec la poussette, c’est qu’on peut mettre un moyen de portage dessous si on en a besoin pour une raison ou une autre au cours du déplacement.

Comment on gère les différences de températures entre été et hiver pour que cela reste confortable pour le bébé et le porteur ?

L’hiver, on considère que l’épaisseur de tissu du moyen de portage fait office d’un vêtement. Le mieux est que bébé ait le « moins » de tissu sur lui pour être au plus proche du porteur : la température se régule entre eux. Quand il fait froid, on peut rajouter des épaisseurs par-dessus le moyen de portage (cape, couverture).

En été, bébé peut être en body, voire en couche s’il fait vraiment très chaud dans l’écharpe. On peut prévoir en plus une petite cape en laine pour le matin ou les soirées lorsque ça fraichit.

On voit des porte-bébé de tout type. Quel est le soucis avec les porte-bébé non physiologiques ? Comment les reconnait-on ?

Le problème avec les porte-bébé non physiologiques est que l’enfant va être tout droit, tenu par les parties intimes. Les jambes vont pendouiller et cela risque de lui poser des problèmes de dos.

Pour reconnaitre un moyen de portage physiologique, il faudra voir à ce que le tissu aille du creux des genoux du bébé jusqu’à ses épaules, et que celui-ci soit comme « assis dans un hamac » dans son porte-bébé.

On veillera donc à ce que les voies respiratoires soient toujours bien dégagées, le cou et la tête dégagés également.

Faut-il toujours porter bébé dos au monde ou peut-on le porter face au monde ?

C’est possible de porter bébé face au monde mais c’est important de respecter quelques éléments : dans un environnement calme, sans trop de stimulations, car cela va le fatiguer très vite et le rendre nerveux en fin de journée par exemple (on peut utiliser un porte-bébé qui se met dans les deux sens type Ergobaby 360). Il faut privilégier un temps court : 15-20 minutes par-ci, par-là et ne pas partir pour une journée au zoo avec un porte-bébé face au monde.

A savoir que le bébé ne sera jamais regroupé dans son portage comme quand il est face à nous, donc bien privilégier un temps court. Mais il est possible de porter son bébé, quand il est plus grand et plus curieux, sur la hanche par exemple avec un sling, ou alors sur notre dos (ce qui permettra en plus d’avoir un poids mieux réparti pour le porteur, et donc un moment de portage plus agréable).

Dis-nous, quand est-ce qu’il est intéressant de faire appel à une monitrice de portage ?

C’est bien d’aller faire un atelier avec une monitrice, car elle a généralement plusieurs moyens de portage différents, qu’il sera possible d’essayer, même avant la naissance. Et quand bébé sera né, pour être sûr de nos gestes, cela peut être intéressant pour se rassurer et être accompagné dans le sens des parents. Et il ne faut surtout pas hésiter à faire appel à une monitrice quand on ne sait pas quoi choisir dans un magasin et que les vendeurs ne sont pas formés au portage physiologique (ce qui est très souvent le cas). Il faut donc trouver quelqu’un de certifié pour que l’on puisse vraiment trouver ce qui nous convient et ne pas acheter quelque chose et se rendre compte que ça ne va pas une fois que bébé est là. Certaines monitrices proposent la location de moyens de portage, ce qui permet de tester quelques temps avant de faire son choix « définitif ».

Que penses-tu des groupes sur le portage sur les Réseaux Sociaux ?

Il faut faire attention à ce qui est raconté sur ces groupes car bien souvent, les personnes qui y sont, sont « parfaites » et vont malheureusement vite juger les personnes qui posent une question et donc on risque de se retrouver découragés ou avoir l’impression de « mal faire ». On peut le voir notamment avec le « face au monde », les porte-bébé dès la naissance. Alors qu’en atelier, la monitrice peut vraiment s’adapter aux parents et aux enfants qu’elle voit, pour faire au mieux pour chacun pour porter bébé en toute sécurité, sans se sentir culpabilisé.

Et voilà, maintenant vous en savez plus sur le portage de votre enfant !

Merci à Maryline Lebret, Monitrice de Portage “Les mains libres, le cœur léger” pour cette interview !

Son compte Instagram si vous voulez encore + d’infos : https://www.instagram.com/lesmainslibres_lecoeurleger/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.